Productivité

Bullet Journal vs M3 Journal : l’heure de la confrontation !

Souvent présenté comme une méthode révolutionnaire pour améliorer sa gestion du temps, le Bullet Journal, doit faire face depuis le début de l’année à un sérieux concurrent : le M3 Journal. Si ces deux outils ont une même vocation, celle d’aider leurs utilisateurs à gagner en efficacité, plusieurs caractéristiques les distinguent. Roulement de tambour : Bullet Journal VS M3 Journal, l’heure de la confrontation a sonné !

Le Bullet Journal : un outil pour s’organiser

A mi-chemin entre l’agenda, le journal intime et la To-do list, le Bullet Journal est né en 2013 sous l’impulsion de Ryder Carroll.

Basé à New York, ce Digital Product Designer a imaginé une méthode permettant de regrouper l’ensemble de ses tâches et objectifs, qu’ils soient professionnels ou personnels, au sein d’un seul et même support. Le but ? « Aider les gens à s’organiser ».

Concrètement, le Bullet Journal c’est un petit carnet à l’intérieur duquel figurent un index, des plannings (annuels, mensuels et journaliers) ainsi que des « collections », c’est-à-dire des listes regroupant des notes appartenant à une même thématique.

Les forces du Bujo

1 – Une méthode accessible…

L’une des grandes forces du Bullet Journal (si tant est que l’on aime le journaling bien sûr) c’est son accessibilité. Ici, pas de produit fini : c’est à chaque personne de construire son propre journal. Et, pour se lancer, il suffit seulement de se munir d’un petit cahier vierge, d’une règle, de quelques stylos et de suivre la méthode proposée par Ryder Carroll.

2 – … et personnalisable…

Le Bullet Journal, ou BuJo pour les intimes, offre de multiples possibilités de personnalisation. Chacun peut décorer son carnet comme il l’entend et adapter la méthode à ses besoins. Les icônes imaginées par Ryder Carroll pour identifier la nature des tâches inscrites dans son planning peuvent ainsi par exemple être remplacées par d’autres symboles, avec lesquels on est plus à l’aise.

3 – … qui concilie sphère professionnelle et sphère personnelle…

Souvent dissociées, sphère professionnelle et sphère personnelle font pourtant partie intégrante de notre vie. Le fait de disposer d’un outil qui prend en compte l’ensemble des dimensions de notre existence représente donc une aide précieuse pour organiser son quotidien.

4 – … à court terme et long terme.

L’autre avantage du Bullet Journal c’est qu’à la différence d’un simple agenda qui ne nous permet d’avoir qu’une vision journalière ou hebdomadaire de notre emploi du temps, il offre la possibilité de se projeter loin, très loin. Grâce à la « future log », une double page entièrement consacrée aux évènements et objectifs annuels, les utilisateurs du BuJo ne risquent plus d’oublier leurs ambitions !

J’AI TESTÉ LE BULLET JOURNAL

justine joliveauJustine, Customer Success Manager chez Julie Desk, a décidé il y a un mois de se lancer dans l’aventure du Bullet Journal.

« Au début, j’étais un peu réticente car les premières lectures que j’avais eues sur le sujet me donnaient l’impression que, pour se lancer, il fallait être une artiste et avoir du temps pour décorer les pages ou noter tout ce que l’on fait de ses journées… Or, moi, je cherchais une méthode pour gagner du temps ! Finalement, une amie qui était dans le journaling m’a convaincue d’essayer et je dois dire que l’utilisation du Bullet Journal est beaucoup moins contraignante que ce que l’on pourrait penser. En fait, c’est un système assez simple que chacun peut facilement adapter à ses besoins. Personnellement, j’en utilise deux : un pour le pro et un pour tout ce qui est lié à ma vie perso. Et, depuis que j’ai commencé je trouve que je suis plus productive ! »

Le M3 Journal : un outil pour avancer

A l’origine du M3 Journal, il y a Damien Cozette, un Français « passionné de développement personnel et d’entreprenariat depuis de nombreuses années et aujourd’hui en charge de différents projets pour le compte d’une grande entreprise française ». Plus jeune que le Bujo, le M3 Journal n’en est pas pour autant moins mature ! Cet outil qui se présente sous la forme d’un petit carnet en papier pré-rempli s’apparente à un coach dont la mission est de booster notre productivité pour nous aider à atteindre nos objectifs.

L’utilisation du M3 Journal se divise en deux grandes phases. La phase de préparation vise à préciser l’objectif que l’on souhaite poursuivre et à définir l’ensemble des actions nécessaires à son accomplissement. La phase d’action, elle, dure trois mois et repose sur une triple planification : mensuelle, hebdomadaire et journalière.

M3 Journal - Productivité

Les forces du M3

1 – Un partenaire…

L’un des premiers avantages du M3 Journal c’est qu’il s’accompagne d’un petit manuel, baptisé « Méthode 3 ». Celui-ci explique les différentes étapes à suivre pour remplir ses objectifs et permet ainsi d’exploiter l’ensemble des possibilités qu’offre le journal !

2 – … qui récompense nos actions…

Chaque week-end, l’utilisateur du M3 Journal est invité à remplir une double page afin de faire un bilan de la semaine qui s’est écoulée. Il peut notamment calculer son score de productivité et s’offrir une petite récompense s’il a atteint l’objectif hebdomadaire qu’il s’était fixé.

3 – … et nous invite à prendre de nouvelles habitudes…

Le M3 Journal a été conçu pour aider ses utilisateurs à concrétiser un objectif précis, en trois mois. Toutefois, en utilisant cet outil, il est également possible de poursuivre d’autres petits objectifs. La rubrique « habitudes » permet en effet de définir et de planifier les bonnes habitudes de vie (dormir davantage, se mettre à la méditation…) susceptibles de contribuer à la réussite de notre projet.

4 – … seul ou à plusieurs.

L’autre avantage du M3 journal, c’est qu’il a été créé à partir du postulat que le chemin semble toujours moins long lorsqu’on le parcourt à plusieurs. Si on peut utiliser le M3 seul, on peut donc également (et c’est vivement recommandé) l’utiliser avec des collègues ou des membres de son entourage qui ont eux aussi un objectif à remplir.
Peu importe que les projets soient de même nature ou pas ! L’idée, c’est seulement de constituer une petite équipe et de se réunir régulièrement avec ses partenaires pour faire le point sur l’avancée de chacun et se distribuer des bons points.

Bullet Journal VS M3 Journal : un match serré

Vous l’aurez compris, le M3 Journal est un outil idéal pour les personnes qui souhaitent concrétiser un objectif précis tout en étant accompagné pas à pas. Le Bullet Journal, quant à lui, est une méthode souple que l’on peut utiliser pour planifier son quotidien mais plus difficilement pour mener à bien un projet particulier.

Souvent mis en concurrence, ces deux outils sont donc en réalité complémentaires. Il est en effet possible de se servir du BuJo pour mettre de l’ordre dans ses idées et du M3 pour approfondir l’une d’entre elles par exemple ! De plus, leur utilisation conjointe est l’occasion de réfléchir sur soi-même, sur ses choix personnels ainsi que sur ses ambitions professionnelles. Et, on vous le disait récemment, le temps de la réflexion est une économie de temps !

Vous avez déjà testé l’une de ces deux méthodes ? Faites-nous part de votre expérience !

planification agenda