Julie Desk, assistant virtuel, a levé 2,5 millions d’euros