Julie Desk lève 2,5 millions d’euros pour améliorer son algorithme